• 09 86 11 08 84
  • contact@cbdenlignepascher.com
cbd non stupéfiant

Une grande confusion entoure le CBD et la question de savoir s’il s’agit ou non d’un stupéfiant. Certaines personnes semblent penser que parce que le CBD provient du cannabis, il doit être une drogue. Cela ne pourrait pas être plus éloigné de la vérité ! Dans cet article de blog, nous allons démystifier le mythe selon lequel le CBD est un médicament et expliquer pourquoi il est un remède naturel si important.

Qu’est-ce que le CBD et d’où vient-il ?

Le CBD est un composé chimique présent dans la plante de cannabis. Contrairement à son cousin plus connu, le THC, le CBD ne produit pas de high ou d’euphorie. Cependant, il présente de nombreux avantages médicaux potentiels, notamment la réduction de l’anxiété, le soulagement de la douleur et l’amélioration du sommeil. Le CBD est disponible sous diverses formes, notamment des huiles, des teintures, des capsules et des crèmes topiques. Il peut être pris par voie orale ou appliqué sur la peau.

SLIDE 03
Démystifier le mythe : Le CBD est-il un stupéfiant ? 1

D’où vient-il ?

CBD est l’abréviation de cannabidiol. Il s’agit de l’un des plus de 100 cannabinoïdes présents dans la plante de cannabis. Les cannabinoïdes sont des substances chimiques qui se lient aux récepteurs du cerveau et du corps et sont responsables des effets du cannabis. Le THC est le cannabinoïde le plus connu et est responsable des effets psychoactifs du cannabis. Le CBD ne produit aucun effet psychoactif et contrecarre même les effets psychoactifs du THC.

Le CBD ne crée pas d’accoutumance et ne provoque pas d’effets secondaires indésirables lorsqu’il est utilisé aux doses recommandées. Les effets secondaires sont rares mais peuvent inclure la sécheresse de la bouche, la diarrhée et la fatigue.

Comment il interagit avec notre corps ?

Le CBD interagit avec le système endocannabinoïde (SEC) de l’organisme. Le SEC est un réseau de récepteurs répartis dans le cerveau et le corps qui régule diverses fonctions physiologiques, notamment le sommeil, l’appétit, la douleur et la fonction immunitaire. Le CBD se lie aux récepteurs du système SEC et module leur activité. Cette action permet de réduire l’inflammation et la douleur tout en ayant des effets sur l’humeur et contre l’anxiété. Le CBD possède également des propriétés anti-convulsivantes et il a été démontré qu’il protège contre la mort des cellules neuronales causée par l’inflammation et le stress oxydatif

blog 14
Démystifier le mythe : Le CBD est-il un stupéfiant ? 2

Le CBD est-il un stupéfiant ?

Le CBD, ou cannabidiol, n’est pas classé comme un stupéfiant. En fait, il peut être vendu légalement comme complément alimentaire en France tant qu’il contient moins de 0,3 % de THC et qu’il provient de plantes de chanvre. Cependant, le CBD peut toujours interagir avec le système endocannabinoïde du corps et il a été constaté qu’il avait des effets thérapeutiques sur divers problèmes de santé, notamment la douleur chronique et l’anxiété. Bien que des recherches supplémentaires doivent être menées sur son efficacité et ses effets secondaires potentiels, de nombreuses personnes se tournent vers le CBD comme alternative naturelle aux médicaments traditionnels.

Il est important de noter que le paysage réglementaire du CBD est en constante évolution et qu’il est important de faire vos propres recherches avant d’utiliser des produits à base de CBD. Dans l’ensemble, bien qu’il ne soit techniquement pas classé comme un médicament, le CBD a certainement le potentiel d’offrir de puissants avantages médicinaux pour ceux qui choisissent de l’utiliser.

Stupéfiant ou pas ?

Le terme “stupéfiant” a longtemps été associé à des substances qui créent une forte dépendance et sont dangereuses pour la santé. Cependant, en raison d’un manque de compréhension des différences entre des composés comme le THC et le CBD, de nombreuses personnes les mettent dans la même catégorie. Mais il est important de noter que tous les stupéfiants ne comportent pas les mêmes risques.

En fait, le CBD (cannabidiol) n’a aucun effet psychoactif, ce qui signifie qu’il ne te fera pas planer. Il ne comporte pas non plus de risque de dépendance ou d’effets nocifs en soi. Bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires sur ses utilisations thérapeutiques potentielles, les études actuelles suggèrent que le CBD pourrait soulager toute une série de problèmes médicaux sans les conséquences négatives souvent associées aux narcotiques traditionnels.

Donc, bien que le terme “narcotique” ait encore du poids dans les discussions sur la consommation et l’abus de drogues, il est crucial de distinguer les différents composés et leurs propriétés individuelles. Cela peut aider à éclairer à la fois les décisions médicales et les attitudes sociétales envers la consommation de substances en général.

Conclusion

Sur la base des informations présentées dans l’article, il semble clair que le CBD n’est pas un narcotique. Bien que les produits contenant du CBD dérivé de plantes de marijuana puissent être classés comme des stupéfiants en raison de leur teneur en THC, le CBD pur dérivé de plantes de chanvre ne possède aucune des propriétés généralement associées aux stupéfiants. En fait, la recherche a montré que le CBD peut avoir un large éventail d’effets bénéfiques pour la santé, notamment la capacité d’améliorer l’humeur et de réduire l’inflammation. Par conséquent, il semble probable que le CBD continuera à être utilisé comme un traitement alternatif sûr et efficace pour de nombreux problèmes de santé à l’avenir.

Tant qu’il est dérivé du chanvre et qu’il contient moins de 0,3 % de THC comme les produits proposés par CBD En ligne pas cher, on peut l’utiliser en toute sécurité et profiter des avantages potentiels du CBD sans craindre d’enfreindre la loi. Bien sûr, il est important de faire vos propres recherches et d’acheter auprès de sources réputées pour garantir la qualité et la pureté. Alors allez-y et explorez les possibilités que le CBD peut offrir – assurez-vous simplement de faire preuve de diligence raisonnable au préalable.

Partager

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *